Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Effet Kirlian

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • SAKAROV
    a répondu
    Moi ça m'fait penser à ton avatar...^^

    Laisser un commentaire:


  • Ghostweber
    a répondu
    Intéressant sujet mais ce que tu décris Vances correspond plus à une désincarnation involontaire qu'une mort imminente ! Tu dis que tu avais les yeux révulsés et qu tu marchais ! Ce que tu as vécu était encore plus fort...

    Pour les halos d'énergie ça me fait penser aux magnétiseurs ...

    Laisser un commentaire:


  • SAKAROV
    a répondu
    Ouais...

    Moi je crois + aux extra-terrestres

    Et les indiens... à part avoir inventé le jeu d'échecs...

    Laisser un commentaire:


  • vances1
    a répondu
    C'est bien souvent quand j'en parle que me rend compte de la chance que j'ai eu de faire cette expérience.
    Je dit pas que j'ai fondamentalement changé mais je vois la vie et ma relation avec les autres autrement

    Pendant que vous pensez peux être, j'explore le stade suivant ^^

    Edit

    Du coup je n'est pas repondu ^^

    Selon les hindou ça irais dans ce sens minéral > végétal >animal

    Si tu tuais tout nos corps je pense que l'on trouverais bien quelques chose à "posseder" dans cette infini ^^
    Dernière modification par vances1, 12 septembre 2011, 17h04.

    Laisser un commentaire:


  • SAKAROV
    a répondu
    Bah justement, il fut un temps, j'étais sensible au principe de la "réincarnation". Je m'étais dit "hmm oui on se réincarne j'y crois". Pourquoi ? Aucune idée^^ C'est pourquoi j'ai dit "il fut un temps"

    Un jour, je me suis posé la question tout bête.

    "Si on se réincarne, la population étant croissante, d'où viennent ces nouvelles âmes ?".

    Et là ma croyance (sans fondements) a pris fin

    Alors après, les plus "sensibles" d'entre-nous à ce sujet vont dire :

    "Ouiiiii, mais on se réincarne en tout" (en conifère, en écureuil, en fourmi, en scalaire... et pourquoi pas en lichen ?)

    Bah tiens, alors admettons. Demain, moi, SAKAROV, GRAND MECHANT, je tue toute forme de vie sur terre...



    ... car... j'étais pas content (truc qui tient la route je sais^^)

    bref, y'a plus rien, plus aucune forme de "vie sauvage". Y'a plus que les hommes, qui continuent de forniquer comme des Tutsis.

    Y'a plus rien d'autre hein, plus une seule bactérie, plus d'insecte (plus de ver de terre et tout, plus rien).

    Scénario de merde = je te l'accordes. Mais bon, poursuivons^^

    Là, les nouvelles âmes, elles viendront d'où ?

    Je vois la réponse "de tous ceux que t'auras tué" : ok ! Bon une fois que le cycle est revenu à son point d'équilibre, les nouvelles âmes viennent d'où ? Bref, mon exemple était tout à fait merdique, je te le concède^^ Cependant, la réincarnation aussi c'est du pipo pour ménagère en manque d'activité

    Après, pour ce qui est des "sorties astrales" et autres trucs du genre, là, pour moi, c'est de la SF. Bien que je sois certain que nous sommes très loin d'avoir tout trouvé en terme de "physique" et autre, et qu'il est fort plausible que l'on découvre des choses qui nous paraissent à l'heure actuelle impensables mais qui en fait le sont. Ca, pour le moment je dis "j'y crois pas" car j'en ai eu aucune preuve, mais je ne dis pas que je ne reviendrai pas sur ma position. Ca fait quand même un peu SF à mes yeux mais bon, "why not!".

    Car cela n'avancera pas tant que les gens auront une attitude réfractaire à toute chose qui leur paraisse impensable.

    Je dis ça mais c'est mon cas Mais je je suis pas totalement closed

    Laisser un commentaire:


  • vances1
    a répondu
    La réponse se veux d'être délicate puisque je n'ai pas été plus loin.

    Ce que je peux te dire par contre est ce que j'en ai lu.

    Certains prétende pouvoir faire des sorties Astral justement sans mourir et la transition se ferais sois à la base du crane sois entre les deux yeux et parfois je me demande si ce ne serais pas ça le tunnel.

    Je crois que du coté que les Indous et vers le Tibet ce genre de pratique/croyance serais plus courant.

    Imaginons donc que nous quittions belle et bien notre corps en fin de cycle , que se passe-t-il après ? sommes nous réincorporé après un certain temps... ?

    Si nous possédons en quelques sorte ce corps que dire des âmes ou du moin esprits qui ne l'on jamais été ?

    C'est les question que je me posais et il y a pas mal de réponse dans ce livre par exemple:

    "Le Livre des Esprits" d’Allan Kardec
    Dernière modification par Africanizmdem, 12 septembre 2011, 18h21. Motif: Aération

    Laisser un commentaire:


  • SAKAROV
    a répondu
    Oui il y a déjà eu nombre de cas similaires, où la personne se "voit" d'en haut. En effet, cela est "troublant" et inexplicable (de manière tangible) mais vu le nombre de faits relatés qui corroborent... je ne puis que penser que cela est un fait. Un fait inexpliqué, inexplicable... mais un fait réel.

    Ton truc de yeux révulsés personne ne savait ce que tu avais, oulaahh...ça fait à moitié fliper ton truc Et c'est revenu, hop, comme ça ?? D'un coup, hop, la vue t'est revenue ?

    Et ce fameux tunnel donc, tu le décrirais comment ("bahhh comme un tunnel avec une lueur au bout" oui mais, peux-tu nous en dire un poil + ?) ??

    Enormément de gens l'ont vu ce fameux tunnel, et tous le décrivent quasi pareil (ma grand-mère, par exemple, l'a déjà vu plusieurs fois, et elle est toujours là, 97 ans ). Encore, si les gens voyaient des "images" de "générique de fin" différentes (propres à elles-mêmes), on pourrait tout simplement dire :

    C'est un rêve. On est à mi-chemin entre rêve et réalité, notre activité cérébrale est entrain de s'éteindre, notre corps ne répond plus mais notre cerveau fonctionne toujours (plutôt plausible comme théorie). Mais... ce qui est étrange, c'est justement cette similarité, toujours le même tunnel, toujours la/les même(s) sensations... Là pour le coup, puisque le "générique de fin" serait similaire à tous, ça "tendrait" à quelque-chose de plus... Enfin, en gros, plus le scéanrio des génériques de fin des gens ayant vécu une morte imminente se rapproche, plus... bah plus ça tendrait à dire qu'on à tous le même "après" qui nous attend derrière (logique, puisqu'on à tous la même fin, on a tous le même débouché derrière). Alors après, une question se pose, certes : "Quel est-il ?" (ce débouché). Mais cela apporterait surtout une réponse : il y a bel et bien quelque-chose derrière (de commun, de surcroit).

    Laisser un commentaire:


  • vances1
    a répondu
    Là ont vas donc pouvoir se faire plaisir et je préfère directement passer par l'étape vécu puisque du coup c'est cela qui t’intéresse

    Personnellement je n'est pas peur de mourir puisque de ton point de vus se serais la fin de tout ^^ pas de quoi avoir peur, en fait je crois que c'est plutôt le contraire qui fait peur aux gens, peur d'avoir loupé quelque chose, de devoir s'expliquer, d'être jugé.

    Pour ce qui est de mon histoire de NDE, ça c'est passé en vacance pendant mon enfance.
    On se promenait en voiture avec mon père, ma mère, ma soeur et mon frère et je suis devenu aveugle.
    Mon frère ma dit par la suite que j'avais les yeux révulsés comme on le vois pour certain type de crise bien qu'il n'y est pas de cas semblable dans ma famille.
    Je flippais sévère mais on me comprendra

    Bref conduite en mode sport jusqu'à l’hôpital, beaucoup de bruits, des gens qui me tienne pour me diriger, un stress que je ressentai intense.

    C'est là que ça à commencé pendant qu'on se déplaçait.
    Je suis sortit de moi même "flottant" contre le plafond et suivant ce groupe de personne qui avançais juste en dessous.

    Je sais que c'est space mais je le raconte comme je l'ai ressentit à savoir que je ne me sentait pas en train de marcher d'ailleurs cette personne qui était moi me semblait juste familière ....

    J'ai tout vus d'en haut alors que je le rappel, j'étais aveugle.

    On m'a emmené jusqu'au block et la seul chose dont je me souvient c'est en effet ce tunnel noir ...

    Pas de réanimation ou autre j'ai faillit mourir mais ils n'ont pas su pourquoi, et là je vous le raconte

    Pour le tunnel j'ai entendu plein de chose ^^ mais rien n'explique le faite d'être à deux endroit à la fois et de voir se que en toute logique je ne pouvais pas faire.

    La science, et le temps son deux notions humaine pour ne pas perdre pied avec l'infini qui nous entoure.
    On dit souvent que l'on est que des grains de sel mais devant l'infini, nous ne somme même pas des atomes.
    Aucun esprit ne peu le saisir le sens du mot "infini" voila pourquoi on aura jamais de preuve, de Dieu car on doit même prouver ce que l'on à devant les yeux.

    Les scientifiques ne connaissent rien et plus les physiciens avancent, plus certains commencent à croire ....

    L'infiniment grand, l'infiniment petit, les poupées Russe voir les trous noir, non désolé on ne maîtrise vraiment rien on essaye juste de survivre pour mieux se faire exploiter.

    Il n'y a en tout cas aucun intérêt à se que les masses prennent conscience de se que l'on pourrais être ... mais chacun pense bien évidemment ce qu'il veut.

    En tout cas pour moi on ne meurt pas et je n'ai absolument aucun doute là dessus, à voir se qui se passe juste après
    Dernière modification par Africanizmdem, 12 septembre 2011, 18h12. Motif: defraîchissement

    Laisser un commentaire:


  • SAKAROV
    a répondu
    Article très intéressant ! Je te remercies

    Envoyé par vances1
    Peut-on affirmer d'après ces conclusions, que l'aura serait la représentation de notre corps énergétique? Si oui, peut-on établir une relation entre le fait que cette énergie ne quitte pas le corps simultanément au décès, et la survivance de l'âme mettant un temps variable pour quitter définitivement son enveloppe charnelle? La similitude est troublante.
    Pour ma part, je répondrait que : nous dégageons de la chaleur et de l'électricité. Tout simplement. Mais ça on était déjà au courant On sait le corps humain conducteur, donc, forcément. Bref. Ainsi donc, pour moi, apercevoir un halo autour de nous me paraît évident.

    Après, cette énergie, du fait qu'elle ne soit plus alimentée (par un corps vivant) s'éteint petit à petit.

    Sinon, pour ce qui est du temps variable, je demande des preuves tangibles !

    Envoyé par vances1
    Tout d'abord, les points énergétiques qu'évoque le scientifique correspondent aux quelques 700 points d'acupuncture utilisés en Chine depuis des générations.
    Lors d'essais sur des volontaires, Kirlian prouve qu'un verre d'alcool, une émotion, une maladie, une humeur particulière ou une fatigue influent invariablement sur l'aspect du halo que dégage un individu.
    Tout à fait, l'acupuncture à plus que fait ses preuves.

    Là encore, je relancerai la logique de la chose : lorsqu'on est énervé, on dégage + d'énergie (comme les supers-guerriers dans Dragon Ball Z nimp^^), + de chaleur. Donc, là encore, ses constats sont-ils dus à cela ? Si oui, c'est évident, mais ça n'apporte rien de neuf. Il est évident que quelqu'un de faible physiquement (malade, basse tension, etc), aura tendance à dégager moins d'énergie, quelconque soit-elle.

    Envoyé par vances1
    Encore plus troublant: grâce à l'étude des couronnes lumineuses dégagées par la main gauche, associée à l'hémisphère droit du cerveau, on peut évaluer le potentien intuitif d'un sujet. Inversement, les caractéristiques du halo de la main droite donnent des indications sur l'aptitude du sujet à la logique, dont le centre se situe dans l'hémisphère gauche du cerveau. Paralèllement, sont également perceptibles sa capacité de guérison, son potentiel créatif, et ses conflits intérieurs, qu'ils soient de nature professionnelle, physique ou émotionnelle.
    Pour ce qui est du potentiel créatif, conflits intérieurs, intelligence, etc, des études ont déjà démontrées que des parties du cerveau étaient plus ou moins "volumineuses" (musclées, dira-t-on) chez des individus plus "xxx" que les autres et moins volumineuses chez ... vice versa quoi.

    Donc là encore, rien de neuf. Après, pour ce qui est des hémisphères du cerveau, yes, mais pour les mains, je ne savait pas du tout. Ca me paraît moins tangible que les scans du cerveau mais bon, après tout, pourquoi pas..

    Envoyé par vances1
    La photographie Kirlian est loin d'avoir révélé toutes ses facettes et ses débouchés ne cessent d'évoluer. Bien qu'elle reste une méthode non reconnue par la science, et recèle une grand part de mystère et de phénomènes inexplicables, ses applications thérapeutiques, entre autre, ouvrent une nouvelle dimension dépassant parfois la médecine traditionnelle.
    Seule l'étude de ce phénomène pourrait démontrer un lien entre l'aura, et l'existence d'un corps autre que notre corps charnel, subsistant au delà de la mort...
    Pour ce qui est de la poursuite de l'étude, je plussoie !!! Ca se fait de + en + effectivement, et je pense que la médecine traditionnelle à pas mal à apprendre des autres (même des plus "exotiques"). J'espère que ça perdura. Cependant, cela apporte son lot de charlatans qui discréditent ces "sciences" (entre gros guillemets, tout du moins pour le moment). Mais je pense, amha, que ça mérite un fort approfondissement.

    Pour ce qui est de la dernière phrase...

    "un lien entre l'aura, et l'existence d'un corps autre que notre corps charnel, subsistant au delà de la mort"

    Cela relève tout d'abord d'un autre domaine (la réponse à : "que se passe-t-il après la mort ?"). Pour ma part c'est de seconde importance. Après... qu'il y ait un corps charnel et une enveloppe corporelle... j'veux pas faire le close minded mais bon... personnellement, pour moi cela est une question à laquelle seuls ceux qui redoutent la mort se soucient Pour moi, quand t'es mort, bah c'est terminé, fermée de rideau, on coupe la radio, game over. Après, j'ai entendu parler que le "poids" de "l'âme" serait (prouvé scientifiquement) d'environ 30g. Je pense que cela relève plus de l'énergie qui cesse d'être dégagée et donc fait (grossièrement dit) "perdre du poids" ! Mais bon après, que certains aient envie de se poser sur la question... qu'ils se fassent plaisir

    Envoyé par vances1
    Certain dise que se serait la périphérie de notre corps astral ou étherique ... le corp de notre âme.

    J'ai personnellement fait une expérience de mort imminente, je ne pourrais donc que plussoyer, du moin sur la possibilité d'une vie après la mort et donc d'une substance "immatériel" composant notre essence même ...
    Il serait alors intéressant que tu nous donne ton point de vue, de part ton vécu, ton ressenti, vis-à-vis de cela.

    Essence matérielle, je le répète, pour moi n'est liée qu'a notre activité (de notre vivant).

    Une vie après la mort ?!!

    La lumière au bout du tunnel et tout ça, y'a déjà eu pas mal de faits rapportés qui étaient similaires, peut-être que, lorsque l'on décède, le générique de fin est identique à chacun et que, par chance, certains sont "réanimés" (toi, par exemple, apparemment), et donc "reviennent à la vie" après avoir vu un bout du générique. Why not ?

    Mais en quoi cela prouverait une VIE après la MORT ?

    Note : désolé si je paraît réfractaire à ce genre de sujet, je ne suis pas totalement insensible à tout ce qui est... non explicable, mais je pense que tout est explicable

    Laisser un commentaire:


  • vances1
    a répondu
    Certains disent que ce serait la périphérie de notre corps astral ou étherique... le corps de notre âme

    J'ai personnellement fait une expérience de mort imminente, je ne pourrais donc que plussoyer, du moins sur la possibilité d'une vie après la mort et donc d'une substance "immatérielle" composant notre essence même ...
    Dernière modification par SAKAROV, 12 septembre 2011, 03h04. Motif: fautes ortho

    Laisser un commentaire:


  • comaX
    a répondu
    J'essayerai quand j'ai le temps ^^

    Un petit résumé pour nous motiver ?

    Laisser un commentaire:


  • vances1
    a crée une discussion Effet Kirlian

    Effet Kirlian

    Issu de la source

    http://apreslamort.blog4ever.com/blo...ian_photo.html

    Citation

    De nationalité russe, né le 20 février 1898, Seymon Davidovich Kirlian s'interresse dès son jeune âge aux phénomènes électriques, pour lesquels il se révèle extrêmemnt doué dans ses expériences. Après avoir été tout naturellement électricien, ses années à démontrer ses capacités dans ce domaine lui valent d'être régulièrement sollicités par les laboratoires pour remédier à des disfonctions d'appareils scientifiques. C'est en assistant, en 1939, à une expérience d'électrothérapie, que Seymon Kirlian va mettre au point une technique révolutionnaire qui portera son nom.

    Une idée de génie!


    Ce jour de 1939, Kirlian se trouve face à une expérience mettant en cause un système d'électrothérapie à hautes fréquences d'Arsonval. Il remarque qu'entre la peau des patients et les électrodes qu'on leur appose, se forment des éclairs de lumière. Fermement décidé à pouvoir photographier ces lumières, Kirlian élabore alors sa propre expérience. Reprenant ce même appareillage, il substitue du métal au verre des électrodes. Kirlian teste ce procédé lui-même, fixant enfin sur photo l'énergie que dégageait sa main, non sans s'infliger au passage quelques bonnes brûlures. Le russe a réussi son pari : photographier l'énergie qu'emet le corps!

    Fort de ce succès, Seymon Kirlian, avec l'aide de son épouse, affine sa technique en utilisant un oscillateur à hautes fréquences ou générateur d'étincelles (de 75kHz à 200kHz). La "photographie Kirlian" est enfin au point, bien que ne nécessitant aucun appareil photographique!

    Kirlian pousse alors plus en avant ce procédé révolutionnaire; en élaborant un filtre optique, il parvient à à observer l'énergie d'un corps un temps réel. Il compara l'énergie qu'il observa aurtour de sa propre main à des projections de lumières et de couleurs. La communauté scientifique commence alors à se pencher de près sur les travaux du russe. Kirlian dépose un brevet sur la "méthode de photographie utilisant les courants hautes fréquences", et démontre que grâce à l'effet Kirlian, il est possible de voir des maladies non détectées sur des végétaux, de visualiser l'état de santé d'un être humain, voire d'y trouver des points d'acupuncture (points d'énergies).

    Il faut attendre les années 60 pour que Seymon Kirlian reçoivent une aide officielle, et une reconnaisance générale; s'en suivent alors des publications sur ses travaux, et l'appui de divers scientifiques d'Union Soviétique.


    Expériences et contoverses:


    Concrètement, ce que Kirlian met en évidence sur ses "clichés" se manifeste sous forme de halo. L'effet est visible sur un objet ou un corps soumis à un champ éléctrique intense. Pour illustrer les variations que peut présenter ce halo, que ce soit dans ses couleurs, forme ou intensité, Kirlian s'appuie sur la célèbre photographie de la feuille.



    Sur cet exemple, Kirlian photographie, via sa méthode, une feuille dans son intégralité, puis il en déchire l'extrémité, et reprend le cliché. On voit alors nettement sur la deuxième prise que le halo autour de la partie manquante est toujours présent. L'aura persiste bel et bien, malgré la disparition de la partie matérielle. L'explication du chercheur russe à serait la résultance de « la conversion des propriétés non-électriques d'un objet ou d'un corps en propriétés électriques, avec un transfert direct des charges de l'objet ou du corps sur l'émulsion photographique ».


    Si certaines de ces expériences sont généralement connues d'un large public, il n'en va pas de même pour celles qui impliquent des cadavres. Kirlian a en effet appliqué sa méthode sur une multitude de corps. Les clichés lui révèlent que l'aura des corps est présente sur les corps inertes. Devant cette découverte, il entreprend de prouver un parallèle entre les circonstances du décès, et la persistance du halo. Ses conclusions sont pour le moins surprenantes. Il y a trois cas de figure qui en ressortent:

    -le décès est naturel: l'aura se dégage du cadavre durant 48 heures.

    -le décès est provoqué par une maladie ou d'intenses souffrances: l'aura subsiste durant 72 heures.

    -le décès résulte d'un accident, d'un acte de violence ou d'un suicide: l'aura met jusqu'à 7 jours pour s'éteindre complètement.

    Peut-on affirmer d'après ces conclusions, que l'aura serait la représentation de notre corps énergétique? Si oui, peut-on établir une relation entre le fait que cette énergie ne quitte pas le corps simultanément au décès, et la survivance de l'âme mettant un temps variable pour quitter définitivement son enveloppe charnelle? La similitude est troublante.

    Certains adeptes de cette théorie et de la véracité des affirmations de Kirlian, se servent de de ce système de photographie pour diagnostiquer l'état énergétique d'une personne. Les thérapeutes utilisant l'aura comme support de guérison sont de plus en plus nombreux, et leurs résultats défient souvent ceux où la médecine classique a échoué.
    Pour ce qui est du point de vue scientifique, l'aura, ou corps énergétique n'est pas reconnu. Le halo observé ne serait qu'une manifestation d'un effet-corona, ou le produit d'infimes rayures sur le verre utilisé pour la préparation du cliché.

    Une fois de plus, des expériences touchant à la vie après la mort divisent les communautés. Quant aux scientifiques, aucun à ce jour ne peut trouver de cause certaine à l'effet de halo/aura mis en lumière par Seymon Kirlian.



    Applications contemporaines:


    L'étendue des recherches menées par Kirlian a ouvert la voie à de multiples applications, fondées sur l'ensemble de ses découvertes.
    Tout d'abord, les points énergétiques qu'évoque le scientifique correspondent aux quelques 700 points d'acupuncture utilisés en Chine depuis des générations.
    Lors d'essais sur des volontaires, Kirlian prouve qu'un verre d'alcool, une émotion, une maladie, une humeur particulière ou une fatigue influent invariablement sur l'aspect du halo que dégage un individu.

    S'il est donc matériellement possible d'enregistrer les variations, normales ou pas, de ce halo, ou corps énergétique, il est tout aussi naturel de considérer ces résultats comme des indicateurs de l'état de santé de celui-ci. La porte vers une nouvelle forme de thérapie est ouverte.
    Le cas le plus connu se rapportant à une guérison via la méthode Kirlian est celui d'un tout jeune enfant; se plaignant de fortes douleurs dans le ventre, il est hospitalisé. Après une batterie de tests et d'analyses, les médecins n'aboutissent à aucun diagnostic, tandis que les maux de l'enfants persistent. L'abdomen du jeune garçon est alors photographié par la méthode Kirlian, afin d'en visualiser l'aura. Le résultat montre une pathologie similaire à la scarlatine. On traite sans conviction l'enfant pour la scarlatine; les jours suivants, les boutons caractéristiques de cette maladie apparaissent, et l'enfant guérira totalement.

    Dans les pays de l'est, ce sont surtout les pathologies mentales, telles que les névroses, qui sont l'objet de soins par méthode Kirlian. Chaque maladie possède une empreinte, un halo bien spécifique ( caractéristiques et intensité ), et l'aggravation ou la récession d'une maladie peut être facilement identifiable.

    Encore plus troublant: grâce à l'étude des couronnes lumineuses dégagées par la main gauche, associée à l'hémisphère droit du cerveau, on peut évaluer le potentien intuitif d'un sujet. Inversement, les caractéristiques du halo de la main droite donnent des indications sur l'aptitude du sujet à la logique, dont le centre se situe dans l'hémisphère gauche du cerveau. Paralèllement, sont également perceptibles sa capacité de guérison, son potentiel créatif, et ses conflits intérieurs, qu'ils soient de nature professionnelle, physique ou émotionnelle.

    Le docteur Thelma Moss et le docteur Margaret Armstrong (université de Rochester de New-York), ont entamé des recherches sur le cancer, par le biais de rats. Une série de clichés a été prise au niveau de la queue, sur un premier groupe de rats atteint du cancer . Les clichés sont répétés sur un second groupe, dont les rats sont sains. Les docteurs Moss et Armstrong ont alors constaté que le halo émis par la queue des rats cancéreux différait du halo des rats sains.
    Le résultat au niveau de la couronne est similaire lorsque l'expérience est effectuée sur des feuilles présentant une maladie semblable à la prolifération cancéreuse, et plus étonnant encore, sur des humains atteints du cancer.


    La photographie Kirlian est loin d'avoir révélé toutes ses facettes et ses débouchés ne cessent d'évoluer. Bien qu'elle reste une méthode non reconnue par la science, et recèle une grand part de mystère et de phénomènes inexplicables, ses applications thérapeutiques, entre autre, ouvrent une nouvelle dimension dépassant parfois la médecine traditionnelle.
    Seule l'étude de ce phénomène pourrait démontrer un lien entre l'aura, et l'existence d'un corps autre que notre corps charnel, subsistant au delà de la mort...

    Fin de citation

    Je vous met quelques photo (issu du web) en attendant vos réactions







Chargement...
X